top of page

Le rendez-vous à la DREAL

Une fois ton certificat Qualigaz ou Veritas en poche, ton dossier RTI peut désormais être complet pour être envoyé à la DREAL de ton département.


J’ai déposé le mien directement dans la boîte aux lettres pour être sûre qu’il arrive à bon port mais tu peux utiliser un recommandé avec accusé de réception pour une garantie.


Les normes à respecter


Je vais te raconter uniquement les normes que j’ai respectées avec mon type d’aménagement car elles varient en fonction de si tu as un lit fixe ou une banquette, un chauffage au gaz ou au diesel etc. Mais tu y trouveras l’essentiel à savoir pour ton homologation.


Marche-pied attaché avec des sangles

1.LE MARCHE-PIED : lorsque la hauteur entre le sol et le van est supérieure à 40cm, il faut soit installer un marche-pied sous la marche qui se déplie manuellement avec un commutateur de capteur C’est un fils électrique indiquant sur le tableau de bord que le marche-pied est ouvert ou fermé. Soit un marche-pied motorisé qui se coulisse ou se rétracte. Soit acheter un marche-pied amovible pliable, que tu viens accrocher près de la porte latérale pour qu’il reste accessible. Il doit résister à un poids de 200kg.


2. Les placards hauts et étagères : à partir de plus d’1m du sol, tu dois équiper les placards de fermetures. Il existe plusieurs types que je te liste ci-dessous : - Les loquets, visibles mais efficaces - Les boutons poussoir, combinent la serrure et la poignée. Pas le plus esthétique car la poignée n’est pas vraiment personnalisable, choix limité. - Les aimants, très puissants peuvent faire l’affaire s’ils sont couplés avec un rebord intérieur créé avec un tasseau. - Les « push to open » à ressort, c’est ceux que j’ai sur tous les placards hauts et bas, pour moi c’est le top. Un peu compliqué à comprendre son installation cependant mais c’est top et invisible, ce qui te permet d’installer la poignée de ton choix.


Pour les étagères, et l’intérieur des placards cela est recommandé également, il est obligatoire d’avoir un rebord d’au moins 5 mm de hauteur.



3. Les portes : En tant qu’issues de secours tu dois être en mesure de sortir en seulement 2 actions maximum avec une largeur de 48cm minimum pour la porte latérale. Un plan de travail ne peut pas obstruer de manière permanente l’encadrement de la porte, à moins de respecter ces 48cm.

4. Le circuit d’eau : Il est obligatoire d’installer une cuve d’eau propre avec une trappe de visite (un gros bouchon sur le dessus), afin de pouvoir la nettoyer et vidanger. Elle doit être faite avec du PVC de qualité alimentaire tout comme les tuyaux du circuit. La cuve d’eau sale doit être au minimum égale à la moitié de la cuve d’eau propre. J’ai 105L dans ma cuve d’eau propre et 55L dans ma cuve d’eau sale. Les revendeurs d’accessoires de camping-car sont équipés pour toutes ces normes.



5. Les rideaux : Ils doivent se situer à une distance d’au moins 90cm d’une flamme avec uns système les empêchant de se rapprocher à moins de 30cm. Pour mon rideau derrière la banquette, j’ai installé un fil de fer en bas pour qu’il tienne en place et ne coulisse que de manière horizontale. Pratique également contre les coups de vent.

6. Les ouvertures : La mention 43R doit être notée sur les fenêtres, à vérifier lors de l’achat. La demande d’autorisation constructeur est fortement recommandée lorsque tu découpes un renfort anti-vibrations. Attention à ne pas découper les renforts majeurs qui soutiennent la carrosserie du fourgon, l’autorisation sera refusée dans la majorité des cas.



Rideaux avec fils de fer en bas et fenêtre avec mention 43R


7. Le chauffage/chauffe-eau : Je ne vais mentionner ici que le chauffage au gaz que j’ai installé et qui est le plus facile à homologuer, le Combi CP4 de chez TRUMA. Je l’ai choisi car il respecte la directive 2001/56/CE et est totalement étanche. C’est-à-dire, il est équipé d’une cheminée qui amène les gaz brulés à l’extérieur du fourgon. Elle peut se situer sur la paroi ou au sol tant qu’il y a le tuyau d’évacuation de relié. Sur la paroi, la cheminée doit être éloignée de 50 cm d’un réservoir, du pot d’échappement et ne doit pas être sous une fenêtre. Globalement, l’installation du chauffage doit suivre la notice du fabricant et vous n’aurez pas de soucis avec Qualigaz / Veritas.


Chauffage Truma Combi CP4 Plus

Le jour du rendez-vous

Je te fais un résumé des 2 rendez-vous que j’ai eu la chance d’avoir, la petite contre-visite qui fait plaisir.

Une fois sur place, le contrôleur me demande d’apporter les papiers dans son bureau. Ils n’avaient pas précisés lesquels à ce moment là d’ailleurs, mais il faut amener : la carte grise, le chèque de 86,90€ et le document Qualigaz/Véritas.

Il prend en premier le chèque, vérifie quelques informations sur ma carte grise et le papier Qualigaz.

Puis, on se dirige vers le fourgon (je suis déjà en sueur).

Il a vérifié :

- Le marche-pied : j’avais mis un marche-pied manuel accroché sous le fourgon, sauf qu’il n’y avait pas de commutateur de capteur. Il m’a donc immédiatement dit qu’on aurait un deuxième rendez-vous pour que je modifie ça, c’était rapide dis-donc haha. J’ai finalement enlevé à contre-coeur le marche-pied et acheté un marche-pied amovible pliable que j’ai sanglé derrière la banquette.


- Le numéro frappé près de la roue avant, je ne savais absolument pas ce que c’était, donc il a cherché en me demandant de tourner les roues avec le volant. Regarde en amont de quel côté se situe le numéro qui est gravé dans le métal derrière la roue avant.


- La répartition des charges : il a repris le schéma du dossier RTI avec les mesures et les numéros de placard. On les a toutes vérifiées une par une, j’avais des erreurs à quelques centimètres près, il a été très pointilleux. Il m’a demandé de renvoyé le tableau et le schéma avec les nouvelles valeurs qu’il avait noté.


- La fermeture de tous les placards en essayant simplement de les ouvrir en tirant dessus. Sur ce point là rien à dire, les « push and pull »c’est vraiment le top.

- Les sorties de secours : ici je pense que j’ai un cas particulier car j’ai eu le premier rendez-vous DREAL alors que je n’avais pas encore le document Qualigaz, à cause de ma contre-visite. Il a donc vérifié comme Qualigaz s’il pouvait sortir du véhicule en l’enfermant à l’intérieur.

- Les étiquettes : j’ai eu affaire au « roi des étiquettes » je pense ! Par téléphone, il m’avait déjà expliqué quelles étiquettes imprimer mais apparemment cela ne suffisait pas. Malheureusement, ce point dépend vraiment du contrôleur sur lequel tu vas tomber. Je t’ai mis tout ce qui m’a été exigé de coller, dans l’étape 1 de l’homologation, quelques pages plus haut.

- La cuve d’eau propre et d’eau sale avec leur volume.

- L’extincteur et sa date d’expiration.


- La plaque de transformation VASP : elle est à installer avant, ou au moment du rendez-vous dans l’encadrement de la porte, je l’ai mise du côté droit.

Je tiens à préciser que cet article n’a pas été rédigé par un organisme agréé mais seulement mon expérience et les normes que j’ai respectées pour Augustin en 2022.





2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Komentar

Dinilai 0 dari 5 bintang.
Belum ada penilaian

Tambahkan penilaian
Olivier Parrot
Olivier Parrot
21 Nov 2022

J’ai eu le même spécialiste des étiquettes qui m’a également vérifié toutes mes côtes… en bonus j’ai aussi eu droit à la vérification de la taille des pneus (car je n’ai pas les jantes d’origine) et à la verif de la conformité de mon attelage ! J’étais en PLS… heureusement pour moi tout était bon mais je te raconte pas le stress

Suka
Membalas kepada

Je veux bien te croire !! Mais tu as réussi malgré tout cela c'est top. :)

Suka
bottom of page