top of page

Comment habituer son animal de compagnie à vivre en van ?

Partir à l’aventure avec son animal de compagnie requiert un peu d’organisation afin qu’il se sente également chez lui pendant le road trip ! Je vais bien entendu parler en majorité de mon expérience avec mon chaton mais la plupart des conseils se valent pour les chiens et autres. habituer son animal de compagnie à vivre en van



Mon expérience


Tao il avait 2 mois quand je l’ai eu, c’était la veille de mon anniversaire le 8 mai 2022 ! On est resté 3 semaines chez ma mère en attendant la fin des travaux avant de partir définitivement sur les routes de France. La conduite a été assez compliquée au début comme il était bébé, mais je pense que cela vaut pour n’importe quel chat qui n’a pas l’habitude.


Ces accessoires dans le van :


- Un grattoir

- Un panier -2 bols

- Une litière

- Quelques jouets

- Sa couverture préférée

- Une boite rigide pour ses croquettes

- Un tire-tique

- Son passeport et carnet de santé

- Un spray anti-stress

- Du vermifuge



Mes 4 conseils et bonnes pratiques


  1. Créer des rituels


Les animaux de compagnie sont sensibles à leur environnement. En établissant des rituels dans le fourgon, tu aides ton animal à se familiariser avec cet espace, réduisant ainsi le stress lié à l'inconnu.

En incorporant des éléments agréables dans les rituels, comme des friandises, des jouets ou des moments de jeu, tu favorises une association positive avec le fourgon. Cela renforce l'idée que le fourgon est un endroit apaisant, ce qui contribue à une expérience de voyage plus positive pour l'animal. Les rituels peuvent également inclure des activités liées aux déplacements, comme des trajets courts autour du quartier. Cela aide l'animal à s'habituer aux mouvements du véhicule, préparant ainsi progressivement son corps et son esprit aux voyages plus longs.


Pour ma part, pendant les quelques semaines avant de partir en voyage, je mettais Tao dans le fourgon pour qu’il explore les recoins et s’y familiarise dès tout petit. De même pour la laisse et la bandoulière que j’utilise en randonnée que je détaille plus tard dans le texte.



2. La conduite


Avant de te lancer dans un road trip avec ton animal de compagnie, pense à faire quelques essais s'il n'est pas commun avec ce genre de trajet. Ces tests l'aideront à s'habituer à l'expérience et à réduire tout stress éventuel. Si tu souhaites anticiper, selon les conseils de ton vétérinaire, tu peux envisager d'utiliser des sprays anti-anxiété et des remèdes homéopathiques. Pour les animaux très nerveux pendant la route, une caisse de transport est indispensable, c’est selon moi la meilleure option pour garantir la sécurité de tout le monde. Autrement, des paniers spécialement conçus qui peuvent être solidement attachés à un siège à l'aide d'un harnais ou d'un collier, ou avec une ceinture de sécurité appropriée, sont aussi des alternatives intéressantes.


Pour Tao, à 2 mois, je n’ai pas eu le choix de le mettre dans une caisse de transport car il ne tenait pas en place. Pendant un trajet sur la quatre voies, il a déchiré son sac de transport et est sorti sur le tableau de bord, super dangereux ! Le lendemain et jusqu’à ses 1 an, je l’ai transporté de cette manière, la caisse posée au sol derrière la banquette. C’est un gros accessoire dont je me serais bien passée, car très encombrant dans un van mais pour que je sois plus sereine aussi avec ce nouveau mode de conduite, c’était inévitable. Maintenant, il dort sur la banquette attaché par son harnais ou pour des longs trajets je le laisse se caler dans la grosse marche en bas de la porte, il doit être plus à l’aise au sol et sans risque en cas de freinage.





3. La promenade en laisse


Comme tout bébé chat ou chien, j’y suis allée petit à petit en le promenant dans mon jardin avec un mini collier une fois par jour. La régularité est très importante pour que l’action se sortir soit assimilée, tu peux ajouter une friandise si besoin mais je n’en ai pas utilisée. En simultané, je le descendais tous les matins dans une bandoulière que j'utilise maintenant quand il est fatigué en randonnée. 1. Commence tôt : Si possible, commence dès le plus jeune âge de ton animal. Mais même s'il est plus âgé, il n'est jamais trop tard pour instaurer cette habitude.


2. Que des vibes positives : Associe la laisse à des moments cools en récompensant ton animal avec des friandises, des caresses ou des jeux quand il la porte sans broncher.


3. Petites sessions au début : Initie ton chat/chien à la laisse avec des sessions courtes et élargis progressivement le terrain de jeu, de l'intérieur vers l'extérieur.


4. Harnais comfy : Choisis un harnais confortable plutôt qu'un simple collier, pour moins de pression sur son cou délicat.


5. Patience et régularité : Sois patient(e) et constant(e). Chaque animal s'adapte à son rythme, alors respecte ses limites tout en l'encourageant à explorer en toute sécurité.





4. Les essentiels de la pharmacie

Voici une liste d'essentiels à ne pas oublier pour assurer le bien-être de ton animal pendant l'aventure.

1. Dossier médical : N'oublie pas de glisser une copie des dossiers médicaux de ton animal dans la trousse. Cela comprend son carnet de vaccinations et tout autre document médical pertinent. Dans mon cas, Tao a un passeport au cas où nous allions à l'étranger et le vétérinaire m'a précisé dans ce cas qu'il remplace son carnet de santé car les derniers rendez-vous son maintenant noté dessus, je l'ai tout de même sur moi si besoin.

2. Médicaments réguliers : Si ton animal suit un traitement régulier, assure-toi d'avoir une quantité suffisante pour toute la durée du voyage, et n'oublie pas d'inclure des instructions claires sur la posologie.

3. Antiparasitaires : Préviens les infestations en emportant des produits antiparasitaires adaptés, que ce soit sous forme de colliers, pipettes ou comprimés.

4. Trousse de premiers soins :

- Bandages et compresses stériles

- Désinfectant

- Ciseaux à bouts arrondis

- Pince à épiler

- Gants jetables

5. Solutions oculaires et auriculaires : Aie à portée de main des solutions douces pour nettoyer les yeux et les oreilles de ton animal si besoin.

6. Seringue sans aiguille : Une seringue peut s'avérer utile pour administrer des médicaments liquides si nécessaire.

7. Thermomètre rectal : Pour surveiller la température de ton animal en cas de préoccupations de santé.

8. Sachets de réhydratation : Garde des sachets de réhydratation en cas de déshydratation, surtout si tu voyages sous des climats chauds.

9. Attelle ou bandage : En cas de blessure, une attelle ou un bandage peut être essentiel pour immobiliser une patte.

10. Numéro de téléphone d'un vétérinaire local : Assure-toi d'avoir le numéro de téléphone d'un vétérinaire local dans les régions que tu prévois de visiter.

Avant de prendre la route, n'hésite pas à consulter ton vétérinaire pour des conseils adaptés à la santé spécifique de ton animal. Pense également à garder la trousse à pharmacie à portée de main et à la vérifier régulièrement pour t'assurer que tout est à jour.


 

Voilà tous mes conseils et astuces, j’espère qu’ils pourront vous etre utiles. N’oublie pas de te faire confiance à toi et à ton animal !

1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Σχόλιο

Βαθμολογήθηκε με 0 από 5 αστέρια.
Δεν υπάρχουν ακόμη βαθμολογίες

Προσθέστε μια βαθμολογία
Πελάτης
06 Φεβ
Βαθμολογήθηκε με 5 από 5 αστέρια.

Il est vraiment trop mignon !

Μου αρέσει
bottom of page